Comment la salle de sport a cesse de devenir ringarde

Comment la salle de sport a cesse de devenir ringarde

Mes heures passees a soulever des halteres ou a faire des abdominaux font-elles de vous un has been ou un homme au sein d’ l’air du temps?

Le temps ou les salles de sport etaient peuplees uniquement d’une faune de poids lourds epiles reste bel et bien revolu. En l’espace de vingt ans, le regard que la societe a sur la peau de l’homme a totalement change.

Au debut des annees 90, le fait Afin de 1 homme d’etre soucieux de son apparence et d’entretenir sa condition physique etait la majeure partie un moment associe a la communaute homosexuelle. Pourtant, des 1994, Mark Simpson, votre journaliste britannique, constate l’emergence d’un nouveau genre: le «metrosexuel». Celui-ci s’affranchit des stereotypes lies a l’orientation sexuelle et participe peu a peu en redefinition de l’identite masculine en affichant sans tabou un desir de seduire avec son physique, son gout, ses activites. D’abord moque et caricature, l’article marketing s’est facilement et massivement vulgarise. Si bien qu’en 2014, l’inventeur du terme a declare que la minorite dont il faisait le portrait s’est normalisee. «On assiste a une multiplication des normes, il n’y a plus une unique incarnation d’une virilite», developpe David Le Breton, sociologue et auteur de L’Adieu au corps (Ed. Metailie).

Tendance du corps bon

«Prendre lait de le corps reste, depuis quinze ans, une tendance de fond, au centre une vie des citadins. A partir de l’an 2000, on a assiste a une modification en profondeur en societe», affirme Frank Elie-Benzaquen, co-fondateur du Klay, club de sport haut de gamme situe dans le 2e arrondissement de Paris. «S’entretenir etait fort present en pays anglo-saxons et les pays nordiques. En France, on etait plus epicurien. Puis, une prise de conscience generale a fait realiser a la population la necessite du bien-etre». Franck Hedin, PDG de CMG Sports l’explique principalement via «l’implication croissante du gouvernement notamment avec la campagne «Manger, Bouger» ou bien le recent amendement via le sport sur ordonnance. En 2015, la toute premiere resolution dans Google etait ‘’faire du sport»».

Le rapport au corps de l’homme a egalement ete influence par la publicite dont les egeries masculines devoilent tres souvent un physique athletique. En relais d’opinion, des sportifs comme David Beckham ou Rafael Nadal posent concernant des campagnes de sous-vetements et affichent des abdominaux saillants. La presse masculine s’est enrichie de titres qui glorifient votre corps muscle et distillent, a chaque 06, de l’aide Afin de l’obtenir. C’est surtout la situation du mensuel americain Men’s Health, debarque en France en 2008, et dont l’audience hexagonale s’eleve, selon une etude Consojunior, a 300.000 lecteurs par mois. «En couverture, on voit des hommes au corps et au visage crispes, qui defendent une nouvelle masculinite pas toujours detendue», commente l’auteur.

Remise en forme

A partir de 20 annees, des hommes commencent a se soucier de un physique mais c’est reellement apri?s que se fait la prise de conscience et se ressent le besoin de la remise en structure. «Je suis etonne du nombre de gens entre 35 et 40 annees autour de moi qui se sont remis au sport», declare Frank Elie-Benzaquen, aussi proprietaire du Ken Club, salle de sport ultra-luxe situee elle au 16e arrondissemment de la capitale. Sur l’ensemble des 22 clubs de CMG Sports Club, Franck Hedin affirme que la moyenne d’age des 65.000 adherents annuels (dont 50 % d’hommes) est de 39 annees.

Ces hommes-la ne sont pas bodybuilders/chomeurs et vous avez peu de chance de les retrouver enduits d’autobronzant au Salon du body fitness. «L’unique volonte n’est aucune se sculpter un corps parfait, l’homme souhaite etre en jeu, empi?cher le surpoids. L’activite sportive reste une maniere de retrouver un moyen d’exister. Dans un monde d’obsolence, celui de l’humanite assise, le controle sans dire reste imperatif. Parce qu’exercer un controle sur le corps, c’est avoir 1 controle concernant sa vie», ajoute David Notre Breton.

Naturellement, le specimen en debardeur fluo et au shaker de proteines est i  chaque fois fidele au poste mais, comme le confirme Frank Elie-Benzaquen,«il y a plusieurs profils, du gros sportif au sportif d’occasion». Le «sportif d’la petite semaine» vient au travail, le sac de sport via l’epaule, ainsi, a ses habitudes dans la salle de sport la plus proche.

Un lieu d’echange

«Avant 2000, nos salles etaient dirigees par des musculeux qui ne savaient jamais gerer une PME. En 2002-2003, le fitness a connu une grande hurle, 50 % des espaces independants ont ferme leurs portes. Plusieurs acteurs comme Club Med Gym ou Fitness First ont aussi structure le marche. En quinze annees, il semble s’i?tre nombre professionnalise»,expliquele co-fondateur du Klay. D’apres le rapport europeen du marche une sante et du fitness, la France compte environ 3600 clubs en 2015. «On constate 1 vraiment developpement depuis 2012, grace a l’arrivee des offres low-cost», affirme Franck Hedin, «environ une salle de sport ouvre par mois a Paris. Le nombre de clubs a double entre 2009 et 2015». Pour lui,«le renouveau du fitness vient d’la diversite des activites presentees, plus proches d’une vie quotidienne».

Ces dernieres annees, la pratique du sport en salle semble s’i?tre adaptee au rythme de la population, a le budget, a ses attentes. «Le sport n’est plus embetant», lache Frank Elie-Benzaquen. «Les adherents viennent Afin de perdre du poids, se muscler et passer du bon temps collectivement. La salle reste 1 lieu d’echange, un lieu de rencontre, un lieu social», assure le PDG de CMG Sports Club. Un concept developpe via Frank Elie-Benzaquen et le frere Arthur lorsqu’ils imaginent le Klay: «Nous avons concu le club comme un lieu de vie. On peut y faire du sport mais aussi boire un verre, dejeuner, se faire masser. C’est un second chez-soi. On y accede de 7h00 a 23h20 la semaine et de 7h a 20h00 le week-end».Pour 1730€ l’annee, il faudra patienter environ 8 semaines sur liste d’attentes Afin de esperer decrocher sa propre carte du Klay et beneficier des services comparables a ceux d’un hotel 5 etoiles. Mes 2250 membres sont «profession liberale, cadre superieur, beaucoup de gens d’une mode et des nouvelles technologies. Ils y font des fois des affaires apres un seance de sport».

D’autres clubs premium comme L’Usine Opera et L’Usine Beaubourg, ou encore nos offres Pure et Waou du CMG viennent concurrencer l’offre du Klay. Une tendance recente qui redonne au fitness ses lettres de noblesse et contribue a remplacer en profondeur des prejuges lies aux sportifs de salle. Quoi que celui-ci arrive, souvenez-vous bien https://datingmentor.org/fr/single-parent-match-review/ que votre ete, c’est la corps que l’on enviera dans la plage.