Le blog Avec sa punition avec des couches et de traitant comme 1 chou

Le blog Avec sa punition avec des couches et de traitant comme 1 chou

mercredi 11 octobre 2017

why do i have no interest in dating

Manque de temoignages

dimanche 23 fevrier 2014

lala dating

Le comportement inadapte

Temoignage d’un homme (1980)

J’ pense nous raconter comment enfant, j’ai ete traite comme un chou Afin de mon comportement. C’etait pour la belle saison 1965 et j’avais onze annees. J’avais ete envoye via la tante chez de la pour faire mes tantes , lequel avait J’ai bonne cinquantaine. Cette avait eleve mes cousins bien Pas ages que mon emmenagement Pourtant que j’ pensais legerement trop discrets.

La tante mavertit qu’elle ne tolererait gu Mon moindre ecart et que les parents l’avaient autorise a me discipliner severement. Et des J’ai toute premiere journee, J’me faisais remarquer. La tante vint a la rencontre et me donna 1 fessee boule nu avant pour m’avertir que «la prochaine soir, ce va etre pire». J’avais vos fesses de feu.

Votre lendemain matin, elle ne supportait gu Pas notre comportement. Elle me ramena de suite pour l’etage et arrive de bas des marches celle-ci me evoque pour me deshabiller entierement aussi qu’elle disparaissait au sein de une hebergement. Lorsqu’elle revint me chercher, http://datingmentor.org/fr/feabie-com-review j’ vis aussitot sur Ce lit quelques vetements pour bebe , lequel m’etaient clairement destines , ainsi, surtout Plusieurs langes plies et ouverts , lequel n’attendaient plus que votre serviteur. Un bas de chou et mon culotte du plastique bleue juste a cote. J’etais deja terrifie et humilie Prealablement aussi qu’elle n’ouvre J’ai bouche.

dit du coup » Tu vas etre habille et traite de chou jusqu’a ce que tu comprennes. Et des bebes font votre sieste alors le matin. Tu vas porter ces couches jusqu’a votre qu’elles soient mouillees et sales. Je pense te remplacer puis te langer jusqu’a ce que cela arrive de la seconde soir. Seulement apres, tu retrouveras tes habits normaux. Et lorsque Ca arrive pour nouveau, votre est Sans compter que qui plus est long». Y’a juste repondu «oui madame».

J’me parle trouvee lange et habille tel mon petit bebe, concernant 1 sieste des Un matin. Et six jours prochainement, je n’avais souille et mouille ma couche. Cette m’a change, lange pour beau , et je n’ai ete libere que Votre lendemain matin apres avoir de nouveau utilise mes langes durant ma nuit. Votre fut particulierement humiliant.

Au moment suivant, j’ m’en me sens retourne a le chat. Le fut votre goutte pour tr . » Je tombe sur que tu n’as jamais compris» me evoque celle-ci du me trainant a l’etage. J’me me sens pour nouveau trouvee nu, fesse et lange. Mais une telle fois-ci j’allais passe le demeure de mon sejour du couches et traite tel mon veritable chou. Siestes, repas, changes et bien sur utilisation Plusieurs couches obligatoires. Je ne fus donnes au sein d’ mes habits normaux que lorsque la mere vint me chercher. J’ ne lui ai pas rien dit , ainsi, j’ ne sais pas trop cette a pas su, Pourtant de au cours j’ n’ai jamais ete alors sage et poli.

Afin de Le accident.

Temoignage d’un homme

Lorsque j’etais bebe, pour Plusieurs raisons techniques, je n’ai vecu avec Grace a la grand-mere a beaucoup moment. Et mon moment que j’ jouais avec Grace a une rapide simple voisine et que j’ ne pensais pas rentrer, je eu Le accident et mouille mon pantalon. Lorsque j’suis rentre, ma grand-mere a juste declare que «les petits garcons , lequel font leurs bebes doivent etre habilles comme quelques bebes», j’en parle devenu tout violet.

Une telle nuit la, je me preparais pour aller au lit de esperant qu’elle avait oublie cet accident quand celle-ci arriva dans la hebergement et declara » Grand-mere va mettre les couches pour chou et y n’aura pas besoin d’aller aux toilettes». Sans jamais de avertissement et comme quand cette raison ceci etait organique, elle a baisse le bas pour pyjama et m’a allonge concernant Votre dos sur Ce lit. Cette disparu du revenant rapidement avec Grace a un sac dont celle-ci sortit des langes de eponge, de ce talc, Plusieurs epingles pour nourrice avec Grace a quelques capuchons colores , et de la culotte de plastique.

Elle me devoile aussi «n’importe qui va plus au sein de certains minutes» bien de soulevant faire mes jambes, de glissant les langes sous faire mes fesses et en me talquant copieusement. Lorsqu’elle nos referma entre les jambes et qu’elle tous les fixa avec Grace a des epingles je sentis l’epaisseur ecarter faire mes jambes. Ma grand-mere sourit du coup avidement du me disant «ces langes ne semblent ils Manque merveilleux?». Durant bien Mon reste est du temps cette me parla tel si j’avais minimum d’un an.

«Mettons une telle petite culotte» ponctua ensuite la grand-mere. Celle-ci passa aussi ma culotte avec ses mes jambes et Notre remonta jusqu’a votre qu’elle couvre au mieux les langes. Notre culotte renfoncait particulierement un presence et me faisait rellement sentir comme 1 bebe. Elle me retourna et tapota le derriere en me disant «je me sens sure que chou va passer une bonne nuit».

Neanmoins, cela n’etait gu fini et celle-ci sortit en sac 1 tunique de bebe qu’elle passa Prealablement de mettre quelques chaussons de laine a toutes les pieds. Elle me mit ensuite du lit avant pour me souhaiter une agreable nuit. A partir pour ce moment , et excepte concernant l’ecole, j’etais traite comme mon chou par ma grand-mere , lequel y prit Le vrai bonheur des Votre lendemain en constatant que je ne pus me retenir.

Afin de Posseder mouille le lit.

Durant mon enfance, J’me parle mis a mouiller notre lit votre nuit. Et en reponse, J’me parle retrouve en couches jour et nuit des que j’ n’etais gu a l’ecole. Et Ca a dure jusqu’a J’ai fin du adolescence. Je me parle en consequence trouvee a ma bravo de ma tante qui prenait pour vrai joie pour me fabriquer quelques vetements pour chou et notamment principalement des robes de nouveau-ne , lequel laissaient franchement apparaitre les langes. Langes en eponges qui etaient plutot copieusement doubles.

J’ sortais de faire mes langes seulement concernant l’ecole, Un demeure un moment , ainsi, aussi en ville j’etais vetu tel mon petit enfant et tout un chacun pouvait tout de suite deviner le etat. Des que quelquun interrogeait ma mere sur Notre pourquoi du de quelle maniere, elle ne faisait pas d’ secret sur notre etat de «mouilleur de lit» et le fait que tant que j’utiliserai mes langes tel mon bebe, j’ ne serai Manque pret d’en sortir. Bien entendu, cette ne me laissait aucunement l’occasion de Un faire. a domicile, j’etais habille Afin de Notre nuit et couche au plus tard a 19 00. Ma chambre avait l’air bien entendue une veritable nurserie au sein d’ laquelle tronait votre lit pour barreaux ou j’etais confie Afin de la nuit mais aussi au cours des siestes obligatoires.

Au cours des repas j’ portais un bavoir et ma maman me donnait pour manger, cette raison ceci meme du en ville d’une maison. Vraiment etat du coup a durer jusqu’a faire mes dix-huit piges et que je quitte domicile.

mercredi 19 fevrier 2014

De la hierarchie Correctement definie

Temoignage de la cherie (2001)

Le chou volontaire

Temoignage de la cousine (2001)

votre veritable plaidoye

Temoignage de (1967)